Sauver une vie, ça s’apprend!

Secouristes au travail : Formation de base

Cela fait plusieurs jours que de l’eau s’écoule de la toiture plate et forme une flaque dans le hangar. Stéphane décide d’aller repérer les dégâts sur le toit.

Tout d’un coup, les ouvriers entendent un énorme fracas… La plateforme a cédé… Stéphane est tombé à plat sur le dos en plein milieu de l’atelier. Il hurle, la douleur est intenable. Ce jour-là, c’est Christian qui intervient en binôme avec un autre secouriste. Il se souvient de sa formation de secourisme, et se dit : « Ne surtout pas le bouger ! ».

Malgré la panique, ils parviennent à gérer l’appel au 112, et tentent de rassurer autant qu’ils le peuvent Stéphane : « L’ambulance va arriver, tiens bon ! ». Leur superviseur accourt et trouve Stéphane gisant dans l’eau. « Dégagez-le de la flaque, il va prendre froid », précise-t-il au binôme. La tension monte… Christian hurle : « Non, on ne le déplacera pas ! Fais-le-toi si tu veux ! ». Le superviseur part, excédé par leur réaction. Quelques minutes plus tard, le SMUR et l’ambulance arrivent.

Stéphane sera absent plus de 8 mois. Quelques heures après l’accident, Christian a contacté l’hôpital pour prendre des nouvelles de Stéphane. « Vu ses nombreuses lésions aux vertèbres, c’est un miracle qu’il ne soit pas paralysé. Mais heureusement que vous ne l’avez pas déplacé… ».

Formation de base secouriste

Cette intervention, bien réelle, nous permet d’appréhender le rôle crucial que joue parfois un secouriste du travail.

Certes, il dispense les premiers soins, mais il s’occupe aussi des témoins de l’accident, qui n’ont pas toujours que de bons réflexes.

Et vous, comptez-vous suffisamment de secouristes parmi vos équipes pour gérer au mieux même les accidents les plus graves ?

Connaissances et aptitudes à acquérir durant la formation

Comme vous le savez peut-être, le SPF a défini le contenu de la formation de base pour secouristes au travail. En tant qu’organisme agréé, j’ai donc développé ces 3 journées de cours en tenant compte de cette prescription. Cependant, toutes ces thématiques seront abordées sous le prisme de votre réalité professionnelle et en y intégrant vos procédures.

Le SPF a divisé ce contenu en trois grands objectifs. Un minimum de 3 heures de cours doit être consacré à l’objectif 1. Quant aux objectifs 2 et 3, nous devrons nous y attarder un minimum de 12 heures (6 heures par objectif).

Les 3 objectifs définis par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale

  • comprendre le rôle du secouriste ainsi que les indications pour l’utilisation du matériel disponible et la nécessité d’enregistrer les incidents et les actions (cadre légal inclus) ;
  • se rendre compte de l’importance de l’hygiène de base dans les procédures de premiers secours ;
  • analyser correctement la situation et les circonstances, pour alerter et agir d’une façon aussi sûre, rapide et efficace que possible dans une situation d’urgence ;
  • connaître et appliquer correctement les soins de confort préalables à l’évacuation, et les procédures de dégagement et d’évacuation des victimes.
  • administrer les premiers secours à une victime inconsciente d’une façon sûre, rapide et efficace (inclus une victime atteinte de convulsions) ;
  • administrer les premiers secours d’une façon rapide et efficace à une victime en proie à des suffocations (inclus une obstruction des voies respiratoires) ;
  • reconnaître l’état d’une victime ayant une douleur dans la poitrine ;
  • pratiquer la réanimation cardiovasculaire rapidement et efficacement (Directives de réanimation de base du Conseil de Réanimation européen et si nécessaire, la DAE).
  • reconnaître les signes d’une affection grave (exemple : atteinte du système circulatoire ou du système nerveux, empoisonnement) et appliquer les principes généraux des premiers secours ;
  • être en mesure de dispenser les premiers secours corrects lors de :
    • hémorragies ;
    • lésions à la peau ;
    • lésions et traumatismes aux os, aux muscles et aux articulations ;
    • blessures à la tête, y compris la présomption d’une lésion aux vertèbres ;
    • brûlures ;
    • blessures aux yeux, y compris les cas où il faut rincer l’œil.

Votre activité professionnelle est risquée ?

Si votre activité professionnelle ne comporte pas de risques spécifiques, ce cours de base pour secouristes au travail s’avérera suffisant.

En revanche, si votre société présente des dangers particuliers, vous devrez prévoir des formations supplémentaires axées sur ces risques. Par exemple, il pourrait être question de former certains salariés aux agents chimiques ou biologiques.

Pour organiser la formation dans votre société

Durée de la formation : 3 journées.

Nombre maximum de participants : 12 participants. Cependant, légalement, 15 personnes peuvent participer à cette formation. Toutefois, sachez que pédagogiquement, la formation sera moins qualitative. En effet, au-delà de 12 participants, cela devient compliqué de répondre à toutes les questions. En outre, les participants ont moins de temps pour réaliser plusieurs fois, si nécessaire, les gestes techniques. Si vous désirez tout de même inscrire plus de 12 participants, un supplément sera prévu pour chaque participant supplémentaire. 

Lieu : Dans votre entreprise.

Prérequis : La compréhension orale du français est un prérequis essentiel.

Prix : 2050 euros HTVA pour un groupe de 12 personnes + frais de déplacement. Une réduction est accordée aux organismes non-assujettis à la TVA (ASBL…).

Au terme d’une évaluation continue, les participants recevront leur brevet de « Secouriste au travail » reconnu par le SPF. En outre, une présence active à la totalité de la formation est exigée pour prétendre à l’obtention de ce brevet. 

Réservation : Pour commander votre formation de base pour secouristes au travail, contactez-moi. Nous évoquerons également d’autres détails pratiques concernant l’organisation des cours (local, horaires…). 

Particularité : Si vous le désirez, nous pouvons organiser en 6 demi-journées.

Un secouriste du travail officiel est un secouriste recyclé

Une fois votre équipe de secouristes du travail brevetée, n’omettez pas de les recycler.

En effet, ils devront suivre une formation continue de minimum 4 heures tous les ans. C’est la condition sine qua non pour qu’ils gardent leur précieux statut de secouriste industriel. Surtout, ne ratez pas ce rendez-vous incontournable. Car, au bout de deux années d’oubli consécutives, le SPF vous fera recommencer toute la formation de base.

Formation de base et recyclage secouristes

Vous vous êtes rendu compte que vos secouristes mettent parfois plusieurs minutes avant d’arriver auprès du blessé ?

La plupart du temps, ces quelques minutes d’attente n’auront pas de conséquence. Cependant, s’il s’agit d’une victime inconsciente, cela pourrait être bien différent. En effet, chaque minute qui passe sans prise en charge réduit les chances de survie de votre collègue.

C’est pour cette raison que je propose des formations spécifiques. En seulement quelques heures, nous pouvons sensibiliser davantage de collaborateurs aux gestes essentiels (réanimation, position latérale de sécurité…). Afin qu’ils puissent réaliser les premiers soins élémentaires avant l’arrivée du secouriste.

Vous trouverez ci-dessous les conditions générales qui sont d’application lors des formations en entreprise

Conditions générales – Sauve qui peut – Formations en entreprise